Voici de quoi sera composé le menu de nos oiseaux cette semaine.

A tous les jours ! Pâte orso, riz brun, légumes mélangés, germinations. Le conseil / Les germinations sont très nutritives. Offrez en quotidiennement à vos oiseaux.

L’alimentation des oiseaux est très importante. Une diète en grains ou moulée seulement pourrait probablement amener certaines carences alimentaires. Selon l’espèce, son lieu d’origine (pays), son âge, sa situation en captivité ou sa santé physique, la diète sera différente. En captivité, il est important de savoir varier le menu de nos oiseaux afin d’éviter certains problèmes.
En Amérique Centrale, nous avons eu la chance d’étudier l’alimentation de certains aras et amazones et nous avons comparé nos observations avec des biologistes présents sur le terrain. Plusieurs pensent que les oiseaux dans la nature mangent une grande variété de nourriture et ce, à longueur d’année mais ce n’est pas tout à fait le cas.
Dans la nature, les oiseaux passent très peu de temps au même endroit et se déplacent constamment d’arbre en arbre et de lieu en lieu. Ainsi, à chaque changement de lieu ou d’arbre s’ajoute un changement de nourriture. Or, il y a deux saisons sous les tropiques: la saison sèche et la saison des pluies. Évidemment, une saison sèche amènera une alimentation différente d’une saison humide. Alors oui, on peut dire que les oiseaux ont une alimentation variée mais surtout étalée sur une année. Au début de la saison sèche, on pouvait les voir prendre une seule bouchée dans une mangue pour ensuite la laisser tomber et mordre aussitôt dans une autre, mais quand est venue la saison des pluies, ils étaient beaucoup moins sélectifs et se faisaient beaucoup plus discrets. Bien entendu ceci ne s’applique qu’a certaines espèces et les conditions climatiques sont aussi très différentes dans d’autres parties du monde. Il n’en reste pas moins que les saisons sont présentes presque partout et qu’elles jouent un rôle important sur la végétation. Même si certaines espèces migrent, elles se trouvent quand même six mois par année avec une alimentation différente des six mois précédents.Revenons à nos oiseaux de maison…
Il est important de savoir certaines choses propres à chaque espèce.

Les gris d’Afrique sont des oiseaux qui ont besoin de plus de calcium que la plupart des autres. Nul besoin d’acheter un supplément en animalerie, il suffit simplement d’augmenter le calcium dans leur alimentation quotidienne.
Voici quelques exemples: fromage, coquilles d’œufs, brocoli, épinards, tous les légumes vert foncé.
Les gris d’Afrique ne sont pas des oiseaux qui ont tendance à l’embonpoint, donc ne vous inquiétez pas trop pour son poids mais gardez un œil sur son bedon quand même!

Les amazones, eux, sont de bons mangeurs! Ils aiment la bonne bouffe et les aliments épicés. Pour faire plaisir à votre amazone, donnez-lui un piment fort, il en raffolera!

Ils ont tendance à l’embonpoint ce qui pourrait causer des problèmes de foie. Avec un amazone, il faut cuisiner santé et pas trop de gras. Il vous boudera un peu mais c’est quand même très important pour lui. Faites-lui faire de l’exercice aussi, il pourra manger un peu plus sans que cela soit trop visible. Limitez le fromage (gros pourcentage de gras).

Les aras mangent de tout. Ils ont un goût développé pour les fruits exotiques (un souvenir lointain de la nature?!). Attention de ne pas leur donner trop de fruits très sucrés: banane, cantaloup et orange. Certaines bactéries normales de la flore des oiseaux adorent le sucre et se multiplieront sans gène, ce qui pourrait amener des problèmes à votre oiseau comme des selles malodorantes par exemple.

Allez-y plutôt avec les piments (rouges ou verts, chez nous ceux-ci font le bonheur des aras!) et les légumes foncés qui sont une bonne source de vitamine A, souvent en déficience chez les aras.

Les cacatoès sont des becs fins mais je me suis rendu compte avec Sam qu’il vaut mieux lui servir un mélange bien équilibré, passé au mélangeur (pour que ce soit de petits morceaux) et tiède SVP!
Oui, les cacatoès sont plus difficiles mais il faut trouver comment ils aiment que soit présentée sa nourriture et tout ira bien! Variez et offrez-lui des aliments frais, en cubes, en rondelles ou hachés. Il faut que ce soit intéressant!

Les fruits et légumes, c’est bien beau mais ce n’est pas tout! Les légumineuses sont une très bonne source de vitamines et minéraux: pois chiches, lentilles, fèves rouges. Le riz (brun de préférence), les pâtes alimentaires, les œufs, le fromage, la viande (bien cuite) et la nourriture de table font partie eux aussi d’une alimentation bien équilibrée.
Le secret ? La variété!!!
Un bon moyen de faire manger un bon repas à votre oiseau est de prendre plusieurs ingrédients qui sont bons pour lui et de passez le tout au robot culinaire. On y met de tout: céleri, épinards, carottes, poivrons, riz, pois, fèves, œufs bouillis complets, pâtes alimentaires, piment fort, (pour le goût, habituellement plus on en met, plus ils en raffolent) bref, tout ce qui est bon pour eux! À la fin, vous aurez un mélange dans lequel vous pouvez ajouter de l’avoine ou des germes de blé pour absorber l’eau.
Vous pouvez aussi y mettre du pâté aux œufs; c’est dispendieux et plutôt réservé pour les oiseaux d’élevage mais une fois de temps en temps, ça ne fait pas de tort et la plupart en raffole.
Il existe plusieurs marques de moulée. Elle doit faire partie de l’alimentation de votre oiseau mais ce dernier doit également avoir accès à un mélange de grains ainsi que de noix en écailles (Grenobles, amandes, noisettes, pacanes, noix du Brésil).
Un conseil: pour un oiseau qui n’a jamais été habitué aux fruits et légumes, ceux-ci peuvent lui faire peur. Introduisez-les tranquillement et idéalement, mangez-en en même temps que lui, ça le rassure! Commencez par les classiques: pommes, carottes et brocoli.